[Séminaire PLSCL] Entre oralité et écriture, ce que l’enseignement des mathématiques a à gagner à fréquenter certains anthropologues et certains sociologues

Date : 09/10/2019
Lieu : Amphithéâtre de l'IRD, 5 rue du carbone, Orléans


Conférence par Fabrice Baudart, docteur ès lettres ; professeur de mathématiques, collège Albert Camus, Thiais ; formateur, académie de Créteil.

Entre oralité et écriture, ce que l’enseignement des mathématiques a à gagner à fréquenter certains anthropologues (par exemple Jack Goody) et certains sociologues (par exemple Bernard Lahire)

On se propose de montrer à partir d’exemples pris dans le quotidien de la classe comment les cadres définis par certains chercheurs (que l’on présentera de façon succincte mais suffisante) permettent de comprendre certaines difficultés en particulier celle de l’entrée dans l’algèbre. Oral et écrit ne seront pas considérés uniquement du point de vue du canal (la voix / l’écrit) mais selon les opérations intellectuelles qu’ils permettent (ou non). On considérera aussi comment certaines façons de dire (d’oraliser) peuvent contribuer à installer des obstacles, et comment d’autres sont porteuses de compréhension. Et comment une attention portée à ce qui peut sembler des détails (comment prononcer une fraction, une écriture à virgule, une égalité…) participe de l’accès au rapport au langage qui est nécessaire à la réussite scolaire (rapport le plus souvent supposé acquis par les élèves et donc non enseigné explicitement)

Intervention proposée par le groupe «Mathématiques et langage » de l’IREM, coordonné par Katja Ploog, PU, université d’Orléans, LLL

Séminaire organisé dans le cadre du cycle de séminaires « Pratiques Langagières Construction des Savoirs et Littéracies » (PLSCL).

> Informations