Nummi aurei africani (N2A)

Porteur de projet :

Arnaud SUSPENE, IRAMAT, 

Partenaires :

Österreichisches Archäologisches Institut / Abeilung Altertumswissenschaffen
Centres d’Etudes Alexandrines, USR 3134
Equipe Estructura Social y Territorio, Arqueologia des Paisaje du Centro de Ciencias Humanistica – Espagne
Anthropologie et Histoire des Mondes Antiques ANHIMA, UMR 8210

Année de l’appel :

2022

Le projet Nummi Aurei Africani (N2A) est un projet archéométrique, numismatique et historique centré sur l’étude de monnaies en or antiques frappées sur le sol africain. Pluridisciplinaire, le projet N2A unit les compétences de spécialistes des sciences humaines et sociales et de spécialistes des analyses psycho-chimiques. Il mobilise des chercheure et des institutions en France, en Espagne, en Égypte et en Autriche et implique deux doctorants. Le projet se propose de renouveler les études récentes sur l’or monnayé antique frappé sur le sol africain à l’aide de trois types d’action : l’analyse d’un nombre significatif de monnaies d’or de Cyrène, qui n’ont pour l’instant jamais fait l’objet d’études archéométriques approfondies ; l’analyse de minerai provenant de mines ibériques en usage dans l’Antiquité dont il y a lieu de penser qu’elles ont pu servir à la fabrication des monnaies puniques ; l’étude expérimentale en laboratoire des procédés d’enrichissement de surface des monnaies d’or, un phénomène observé de longue date sur les monnaies puniques (comme sur d’autres numéraires antiques) mais jamais analysé en tant que tel. Les résultats obtenus seront comparés avec la riche base de données de résultats d’analyse d’or monnayé antique disponible au laboratoire IRAMAT-CEB. Plusieurs publications sont attendues, ainsi qu’une présentation au congrès international de numismatiques de Varsovie, l’organisation d’un séminaire de formation doctorale et un workshop.

Projet financé à hauteur de 8000€