Zoom sur EES, la nouvelle Ă©quipe de la MSH Val de Loire

Date : 08/04/2019


Depuis mars dernier, l’Ă©quipe EES a intĂ©grĂ© la MSH Val de Loire. PrĂ©sentation de cette jeune Ă©quipe interdisciplinaire tourangelle.

Origines

CrĂ©Ă©e en novembre 2013, l’équipe « Ă©ducation, Ă©thique, santĂ© » (EES – EA 7505) associe, au niveau de l’UniversitĂ© de Tours, trois dĂ©partements universitaires qui en sont les structures fondatrices :

Elle est actuellement composĂ©e de près d’une quarantaine de membres et une vingtaine de doctorants.

Elle a pour vocation de promouvoir et de conduire des recherches dans les champs de l’éducation, de l’éthique et de la santé en s’intéressant particulièrement aux conditions de « l’agir ensemble » et du « prendre soin », de la prise de décision, dans le cadre de parcours de santé ou de parcours de formation. Elle souhaite favoriser, dans ses travaux de recherche, une approche pluri, inter et transdisciplinaire.

Missions et objectifs scientifiques 

L’équipe EES s’attache à développer une recherche à visée interventionnelle, éthique et épistémologique. Chaque visée interventionnelle est, en effet, examinée et réfléchie sous l’angle de ses concepts opératoires (accompagnement, délibération, prendre soin, histoires de vie…), de son exigence éthique et des conditions de sa « validation » comme action effective et éthique. Les projets de l’équipe EES articulent ainsi des recherches de terrain (recherche-action, recherche-intervention) et des productions de cadres ou d’outils conceptuels au service de recherches qui s’intéressent aux parcours de santé et/ou de formation (partie prenante des parcours de vie des individus) et aux processus de décision (déterminants individuels et collectifs).

Deux questions centrales, transversales, sous-tendent les recherches : Comment agir ensemble ? Comment prendre soin ?

Agir « avec », en éducation comme en médecine, suppose de ne pas fabriquer un élève modèle, ou transformer un patient en objet. C’est agir avec l’apprenant ou l’étudiant, avec le patient ou l’usager du système de santé, en équipe, et se demander comment y former les soignants ou les formateurs en examinant les formes de délibération, de décision et de coopération existantes ou souhaitables.

Le « prendre soin » est présent dans l’attention aux histoires de vie et aux transitions, et il est au cœur de l’accompagnement. Veiller à, être attentif à, réfléchir aux conséquences, se soucier de l’autre : ces thématiques appellent l’examen de la notion de care, pour en faire le parallèle, la distinction, la discussion.

En savoir plus

HĂ´pital Bretonneau
Équipe de recherche Éducation Éthique Santé
Secrétariat du Laboratoire EA 7505
2 boulevard TonnellĂ© – 37044 Tours CĂ©dex 9
Contact : aurelie.cintas@univ-tours.fr