Des Diadoques aux Antigonides : monnaies et pouvoir dans le royaume de Macédoine de 315-168 av. J. C.

Porteurs de projet :
Pierre-Olivier HOCHARD, CeTHiS – EA 6298

Partenaires :
IRAMAT CEB – UMR 5060 – Orléans
Département des monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France

Année de l’Appel à projet :
2019

Avec le soutien de la MSH Val de Loire et en partenariat avec la BnF et l’IRAMAT, le projet « Des Diadoques aux Antigonides : monnaies et pouvoir dans le royaume de Macédoine de 315-168 av. J. C. » étudiera de manière pluridisciplinaire 755 monnaies d’or, d’argent et de bronze conservées à la BnF. Ces monnaies constituent une source essentielle pour questionner les pratiques financières et l’origine des stocks métalliques des souverains macédoniens.

Le projet s’appuiera sur des compétences propres à la région centre-Val de Loire : l’analyse élémentaire des métaux monnayés. Le bronze nécessitant une méthode différente alors que l’or, déjà étudié, permet des comparaisons, 90 monnaies d’argent seront analysées selon la méthode LA-ICP-MS à l’IRAMAT-CEB (UMR 5060) d’Orléans. Déterminer la composition de ces monnaies permettrait d’obtenir de nouvelles informations sur les stocks métalliques, les titres des monnaies et les finances du royaume, la circulation métallique et monétaire, l’organisation institutionnelle et administrative de la frappe monétaire, dans les continuité des travaux effectués sur Philippe II et Alexandre le Grand dans le cadre du projet OPAL.

Le contexte historiographique est de plus favorable (publications récentes ; deux thèses en cours de rédaction à Tours sur deux souverains antigonides). A terme, la publication des résultats d’analyse et d’un catalogue des monnaies permettra la valorisation d’un patrimoine national largement méconnu.

Projet financé à hauteur de 5000€.