Amboise. Un château dans la ville

Auteur : Lucie Gaugain
Éditeur : coédition Presses universitaires François-Rabelais et Presses universitaires de Rennes
Date de publication : février 2015
Laboratoire : CESR – UMR 7323
 

Alors que Louis XI accentua le caractère fortifié de la demeure des Amboise dont il actualisa le parti résidentiel, le projet de Charles VIII tendit à faire du château un palais, séjour privilégié de la cour. D’une ampleur jamais encore égalée, le chantier de construction royal eut des répercussions immédiates sur l’économie et l’urbanisme de cette petite « ville-pont » de 300 à 400 feux. La tradition constructive ancienne, liée aux ponts, fut renouvelée par la venue et la verve d’une main-d’œuvre hautement qualifiée attirée par le chantier royal. Dans les trois dernières décennies du XVe siècle, la ville d’Amboise s’enrichit ainsi de quatre édifices édilitaires qui demeurèrent les seuls de la ville jusqu’au XVIIIe siècle. À travers l’architecture privée et urbaine transparaît le cadre de vie des différents milieux sociologiques renouvelés par l’installation des officiers de la cour et de la main d’œuvre industrielle. L’étude du mobilier du château révèle pour sa part la richesse du décor qui ornementait les salles, décor qui s’affichait encore lors de réceptions auxquelles participait aussi la ville.
En 1498, la dynamique du chantier était lancée et Amboise avait tous les atouts pour devenir une cité d’importance ; la mort accidentelle de Charles VIII arrêta cet essor. Toutefois, ce dynamisme sur une quarantaine d’années constitua le laboratoire de nouvelles solutions architecturales qui influencèrent les chantiers princiers du début de la Renaissance.

Voir aussi : prĂ©sentation de l’ouvrage sur le site de l’Ă©diteur.