ExSitu3D – De l’aquarelle à la modélisation 3D des tombes peintes étrusques. Muséographie ex situ, archivage numérique en archéologie antique et art graphique contemporain

Année : 2018 Durée : 2 ans

Porteur : CETHIS – EA 6298, Natacha LUBTCHANSKY

Partenaires : Ecole française de Rome, Soprintendenza Archeologia Toscana.
MSH Val de Loire.
Ecole nationale supérieure d’art de Bourges.
CCCOD.

Financeurs :

Statut : Achevé

L’archéologie a toujours tiré de grands bénéfices des outils informatiques. Ce devrait être le cas aujourd’hui des fresques murales des Étrusques, fleuron de cette civilisation qui offrit à l’Italie les premières pages de son histoire. Ce corpus, l’un des plus anciens de la peinture occidentale, rencontre deux écueils pour la recherche et sa diffusion auprès du grand public. Les deux cents fresques, qui le composent, décorent les murs de tombes souterraines, dispersées dans la campagne toscane : elles sont difficiles d’accès, ne pouvant être vues qu’in situ ; et elles se révèlent dans un état de conservation très fragmentaire. Or, elles ont été dessinées dès le XVIIe siècle par les voyageurs artistes ou savants, qui voulaient la documenter et ont préservé nombreux détails que le temps a complètement effacés.

Grâce à différents outils numériques, nous contribuerons à une meilleure connaissance de la peinture étrusque et à une réflexion sur sa muséographie, pour la communauté scientifique internationale et le grand public de la région, autour de quatre réalisations :

une base de données des dessins modernes dispersés dans les lieux d’archives internationaux
articulée avec une exposition virtuelle en ligne qui permettra de comparer les relevés entre eux et de retrouver ainsi le texte iconographique d’origine
une exposition aux Octrois de Tours qui proposera à deux plasticiens de la région de mettre en scène une visite en immersion virtuelle d’une tombe étrusque, présentée avec le mobilier archéologique type (parmi les collections régionales) et le feuilletage des relevés modernes qui la documentent
une formation curatoriale en master

Projet financé dans le cadre de l’Appel à projets RnMSH – FMSH – Huma-Num 2018