RĂ©seau national des Maisons des Sciences de l’Homme

Chaque Maison des Sciences de l’Homme (MSH) regroupe des moyens de recherche humains et matériels et accueille des chercheurs issus de l’Université et du CNRS, appartenant à des disciplines différentes relevant des sciences de l’homme et de la société (SHS), susceptibles de s’engager conjointement sur des programmes de recherche et ayant une forte ambition d’ouverture à la coopération internationale.

Missions du RĂ©seau :

Le Réseau est doté d’une charte qui a pour objectif de définir les principes qui orientent l’activité des MSH et servent de référence au suivi de l’activité des MSH par le Conseil Scientifique. Plus récemment, un projet d’accord cadre entre la CPU et le CNRS a permis d’articuler les actions du Réseau et des MSH en quatre missions :

Les 5 I, principes du RnMSH

► Interdisciplinarité
â–ş Dynamique interinstitutionnelle
â–ş International
► Implantation régionale
► Identité scientifique

  • mission de dĂ©ploiement-relai : les MSH doivent dĂ©ployer et ancrer territorialement les dispositifs nationaux que sont (i) les Très Grandes Infrastructures de Recherche en SHS, (ii) les actions coordonnĂ©es de valorisation (iii) les actions nationales en faveur de l’IST ;
  • mission de mutualisation : les MSH doivent ĂŞtre en mesure de proposer des services mutualisĂ©s d’appui Ă  la recherche Ă  l’ensemble des unitĂ©s de recherche qu’elles couvrent, CNRS et universitaires. Au-delĂ  des Ă©conomies d’échelle, la mutualisation encourage des solutions hyper-compatibles qui favorisent l’échange (interopĂ©rabilitĂ© des donnĂ©es) et le dĂ©cloisonnement ;
  • mission d’incubation : les MSH doivent s’organiser autour d’une logique de transversalitĂ© par rapport aux unitĂ©s, en capacitĂ© de cristalliser des initiatives de recherche qui alimentent le cĹ“ur scientifique des unitĂ©s sans pour autant se situer Ă  l’intĂ©rieur de celui-ci. Les MSH doivent en particulier constituer des dispositifs de soutien aux projets interdisciplinaires portĂ©s par les jeunes chercheurs et organiser Ă©ventuellement les formations nĂ©cessaires ;
  • mission de fĂ©dĂ©ration : deux types d’actions peuvent ĂŞtre envisagĂ©s. La première consiste Ă  fĂ©dĂ©rer des unitĂ©s d’un site pour un projet particulier, en vue d’atteindre un poids scientifique suffisant pour lĂ©gitimer un leadership national et une visibilitĂ© internationale. La MSH exerce alors un rĂ´le de coordinateur pour le projet dont le pĂ©rimètre et les objectifs doivent ĂŞtre clairement prĂ©cisĂ©s. La deuxième action, liĂ©e Ă  la mise en Ĺ“uvre de la politique de site, conduit Ă  proposer que les MSH jouent un rĂ´le important dans l’animation et la structuration de la communautĂ© scientifique SHS du site.

Les plates-formes technologiques :

Le RnMSH rassemble les plates-formes technologiques (PFT) présentes dans les 23 MSH selon cinq thématiques :

  • plates-formes Spatio ressources pour le traitement et l’analyse de donnĂ©es Ă  rĂ©fĂ©rences spatiales, imagerie et 3D. La MSH Val de Loire a une plate-forme Spatio ;
  • plates-formes Scripto donnĂ©es notĂ©es, du texte littĂ©raire aux archives du monde contemporain en passant par les partitions. La MSH Val de Loire est le point de contact du rĂ©seau pour les plates-formes Scripto ;
  • plates-formes Audio-Visio ressources et corpus audio, visuels, du documentaire ethnologique aux confĂ©rences filmĂ©es ;
  • plates-formes Cogito essentiellement des Ă©quipements pour les recherches en sciences cognitives, mais aussi des donnĂ©es issues des expĂ©rimentations sur ces Ă©quipements ou d’autres ;
  • plates-formes Data corpus de donnĂ©es quantitatives ou donnĂ©es traitĂ©es de manière quantitative,

et incite à l’utilisation d’une sixième plate-forme d’internationalisation :

  • plate-forme web d’internationalisation Fundit portail internet consolidant les appels d’offres relatifs Ă  la mobilitĂ© et au financement de la recherche aux niveaux europĂ©ens et internationaux dans le domaine des SHS – Plate-forme dĂ©veloppĂ©e par la fondation RFIEA en partenariat avec la FMSH et avec le soutien du CNRS.
A voir
Réseau national des Maisons des Sciences de l’Homme
54 boulevard Raspail — 75006 Paris
téléphone : 0033 (0)1 40 48 65 50