[Colloque international] Le congrès de Tours (1920-2020)

Date : Du 03/12/2020 au 04/12/2020
Lieu : Université de Tours - Site Tanneurs
RĂ©ponse attendue avant le :  26/04/2020

Le congrès, qui s’est tenu à Tours du 25 au 30 décembre 1920, représente un moment décisif pour la Gauche et le paysage politique français. Quelles en sont les inspirations, de la pensée marxiste convergente ou distante d’autres tendances, qu’en retenir et en quelles applications la traduire dans les sociétés ? Quels sens multiples ce congrès, tenu pour fondateur, a-t-il revêtus ? Quelle est sa place dans la société française, et son impact international ? Quels en ont été les acteurs, les idéaux et les objectifs ? La construction de son histoire et les usages de sa mémoire ?

Organisé par Robert Beck et François-Olivier Touati, CETHIS et EMAM-CITERES

Appel Ă  communication

Le congrès, qui s’est tenu à Tours du 25 au 30 décembre 1920, représente un moment décisif pour la Gauche et le paysage politique français. Après la grande guerre et la révolution russe, les perspectives font l’objet d’importants débats : réformisme ou révolution immédiate, adhésion à l’organisation de la IIIe Internationale dans la mouvance de la Révolution bolchevique ou compromis avec la bourgeoisie de mouvance radicale et donc les partis politiques nationalement institués, liaison avec les syndicats ouvriers, lutte classe contre classe ou convergence patriotique, internationalisme, pacifisme ou militarisme, opposition à l’impérialisme colonial ou défense des intérêts nationaux au nom des missions « civilisatrices », telles sont notamment les options devenues clivantes. La résolution votée par la majorité des participants donne naissance au parti communiste, tandis que les courants de Longuet et Blum conservent l’ancien parti qui garde le nom de SFIO (Section française de l’Internationale ouvrière).

Quelles en sont les inspirations, de la pensée marxiste convergente ou distante d’autres tendances, qu’en retenir et en quelles applications la traduire dans les sociétés ? Quels sens multiples ce congrès, tenu pour fondateur, a-t-il revêtus ? Quelle est sa place dans la société française, et son impact international ? Quels en ont été les acteurs, les idéaux et les objectifs ? La construction de son histoire et les usages de sa mémoire ?

C’est afin de mesurer et revisiter ces enjeux, mieux évaluer la portée de l’événement, que les historiens de Tours ont souhaité, autour de son centenaire et plus de 50 ans après les travaux pionniers que lui a consacrés Annie Kriegel, organiser un colloque international autour des trois thèmes suivants :

1/ Le Congrès de Tours tel qu’en lui-même : histoire, enjeux et acteurs
2/ L’environnement : Tours et alentours 1920
3/ La Mémoire du Congrès de Tours : scissions et recompositions des gauches

Les propositions, en français ou en anglais, accompagnées d’un court CV devront être adressées avant le 26 avril 2020 par mail.

> Informations