Séminaire MSH 2016 : Pratiques numériques en SHS

Séminaire organisé par l’atelier numérique de la MSH Val de Loire de janvier 2016 à avril 2016.

Dates :  du 5 Novembre 2015 au 3 Mai 2016

Lieux :  MSH Val de Loire, salle polyvalente, RDC ; Collège LLSH d’Orléans, MSHS de Poitiers.

L’Atelier Numérique de la MSH Val de Loire et les équipes membres ont poursuivi  le séminaire « Pratiques numériques en SHS » pour l’année 2016.

Ce séminaire est conçu comme un lieu de réflexion et de confrontation des pratiques et des analyses afin d’établir, en liaison avec les grands programmes internationaux, un espace de questionnement sur les pratiques numériques.

Les sessions du séminaire ont eu lieu les jeudis 14 janvier 2016, 11 février 2016, 10 mars 2016 et 28 avril 2016, de 14h00 à 17h00, en simultané à Tours (MSH Val de Loire), Orléans (Collège LLSH) et Poitiers (MSHS). Toutes les sessions du séminaire sont gratuites et libres d’accès, dans la limite des places disponibles (aucune inscription n’est requise).

Télécharger le livret-programme.

14/01/2016 : Information spatiale

« Les sources d’informations géographiques numériques », Dominique ANDRIEU (MSH Val de Loire, Tours), Olivier MARLET (CITERES, Tours)


Programme

Intervenant(s) :
Dominique ANDRIEU, MSH Val de Loire, Tours
Olivier MARLET, CITERES, Tours
Google maps, géoportail ou OpenStreetMap sont autant de sites Internet donnant accès à des ressources spatiales qui deviennent habituelles chez les internautes. Il existe pourtant beaucoup d’autres sources de données spatiales qui se sont développées ces dernières années sous l’impulsion de décisions publiques et grâce au développement de nouvelles technologies numériques. La cartographie et l’ensemble des outils techniques permettant de manipuler de l’information géographique, c’est-à-dire la géomatique, connaissent aujourd’hui de profonds changements. Ce séminaire a présenté la variété de ces ressources d’information géographique.


Vidéos
11/02/2016 : Musicologie et traitement du son

« De la source à l’édition numérique, valorisation de la donnée scientifique », Vincent BESSON (CESR, Tours), Hyacinthe BELLIOT (CESR, Tours), Marco GUERRIERI (CESR, Tours)


Programme

> De la source à l’édition numérique, valorisation de la donnée scientifique, Vincent BESSON (CESR, Tours), Hyacinthe BELLIOT (CESR, Tours), Marco GUERRIERI, (CESR, Tours).

Une première partie de ce séminaire sera consacrée à la présentation générale des projets numériques du programme de recherche Ricercar et de ses « satellites » (collaborateurs, partenaires). Une deuxième partie sera consacrée à la présentation et à la démonstration des tablettes numériques associées au projet Cubiculum musicae, et une modélisation 3D de la Sainte-Chapelle de Dijon réalisés au sein du programme Ricercar du CESR qui répondent à des préoccupations de valorisation et de formation. Et enfin une troisième partie présentera les nouveaux enjeux de l’édition critique en musique à travers le projet Gesualdo-online.

10/03/2016 : Les revues numériques

« Les revues numériques dans les collections du SCD de l’université François-Rabelais : la diffusion, l’accessibilité et les nouveaux modèles économiques », Anne-Françoise BLOT (Conservatrice à la BU de Droit et coordonnatrice des acquisitions de ressources électroniques en SHS, université de Tours) et Anne SLOMOVICI (Responsable des ressources en ligne pour le Service Commun de Documentation, université de Tours)
« Retour sur un choix de publication en ligne : Les Cahiers d’EMAM sur revues.org », Florence TROIN (CITERES, Tours).


Programme

> Les revues numériques dans les collections du SCD de l’université François-Rabelais : la diffusion, l’accessibilité et les nouveaux modèles économiques.
Anne-Françoise BLOT (Conservatrice à la BU de Droit et coordonnatrice des acquisitions de ressources électroniques en SHS, université de Tours) et Anne SLOMOVICI (Responsable des ressources en ligne pour le Service Commun de Documentation, université de Tours)

Lors de cette intervention, trois points ont été traités :
– les revues numériques en SHS : plate-formes d’éditeurs, d’agrégateurs, archives ouvertes : les différents modèles économiques ;
– les revues en SHS à l’université : présentation de l’offre ; les conditions d’accès ; les usages ;
– la loi sur le numérique : ses enjeux, les débats en cours.

Télécharger la présentation powerpoint.

> Retour sur un choix de publication en ligne : Les Cahiers d’EMAM sur revues.org.
Florence TROIN (Ingénieur de recherche, CITERES, Tours)

Dans le cadre du séminaire du 10 mars 2016 sur « Les pratiques numériques », nous nous proposons de faire un « retour d’expérience » sur la mise en ligne des Cahiers d’EMAM. Les Cahiers d’EMAM est la revue initiée et éditée par l’équipe EMAM (Équipe Monde arabe et Méditerranée qui dépend de l’UMR CITERES, CNRS & université de Tours), revue interdisciplinaire, ouverte aux analyses traitant des questions urbaines, des processus de constructions et des reconfigurations territoriales dans leurs dimensions historiques, sociales, économiques et politiques. Imprimée sur papier depuis 2008, le Comité de rédaction de la revue a fait le choix du passage en ligne en 2012 avec l’inscription sur la plate-forme revues.org, qui héberge par ailleurs 421 autres revues de Sciences humaines et sociales. Depuis cette date (2012), 11 Cahiers ont été mis en ligne (dont 4 de façon rétrospective), ce qui nous permettra, lors de ce séminaire, d’exposer la longue liste des avantages que nous confère tous les jours cette mise en ligne ; question inconvénients, sans vouloir tuer le suspens, ils sont inexistants…


Vidéos
 

 

28/04/2016 : Images et archéologie

« Lier l’iconographie au contexte archéologique : Icar, une base de données des scènes figurées de l’Italie préromaine  » Natacha LUBTCHANSKY (CETHIS, Tours)

« La plate-forme de numérisation des monnaies et objets archéologiques : un nouveau dispositif mutualisé de la MSH Val de Loire » Guillaume SARAH (IRAMAT, Orléans)


Programme

> Lier l’iconographie au contexte archéologique : Icar, une base de données des scènes figurées de l’Italie préromaine.
Natacha LUBTCHANSKY (CETHIS, Tours)

ICAR – IConographie ARchéologie est une base de données des scènes figurées de l’Italie préromaine (étrusque, italique, italiote) publiée sur Internet depuis 2000 sous la direction de Natacha Lubtchansky. Elle est consultable sur la plate-forme de données de la TGIR Huma-Num, la très grande infrastructure de recherche pour les humanités numériques en France. En confrontant des images d’aires culturelles différentes, du VIIIe siècle jusqu’à l’époque hellénistique, Icar recense une abondante documentation iconographique (descriptions, photographies, dessins, aquarelles) et bibliographique, en mettant l’accent sur le contexte archéologique de la scène figurée. Elle s’adresse aux chercheurs et aux étudiants et a pour ambition de leur faciliter l’accès à des données dispersées. La base Icar a édité trois corpus : la peinture préromaine (peinture funéraire étrusque, campanienne et apulienne), les reliefs de Chiusi et les hydries de Cerveteri. Est en cours l’enregistrement d’un fonds d’archives florentin de 325 dessins, du peintre Augusto Guido Gatti (1863-1947), qui documentent graphiquement le catalogue des tombes peintes étrusques. Il préfigure un nouvel axe de développement de la base qui visera à intégrer des corpus exhaustifs de documents graphiques anciens (XVIIe-XIXe siècles).

> La plate-forme de numérisation des monnaies et objets archéologiques : un nouveau dispositif mutualisé de la MSH Val de Loire
Guillaume SARAH (IRAMAT, Orléans)

Les nouvelles pratiques de recherche résultant de l’accessibilité facilitée des nouveaux outils numériques suscite, dans tous les champs d’étude portant sur les objets du patrimoine, le développement de moyens d’enregistrement et de diffusion spécifiques. Le laboratoire IRAMAT-Centre Ernest Babelon d’Orléans a multiplié les efforts depuis 2009 afin de mettre au point des dispositifs de numérisation facilement transportables et de prise en main aisée spécialement dédiés aux corpus de monnaies anciennes et de petits objets archéologiques. Ces développements se sont concrétisés en 2014 par l’obtention, en collaboration avec le CetHiS de Tours, d’un financement de la MSH Val de Loire pour la mise en place d’une plate-forme de numérisation des monnaies et petits objets archéologiques destinée tant aux personnels de la MSH qu’aux étudiants pour leurs travaux de recherche. Au-delà de la seule mise à disposition du matériel, la vocation de ce projet était de proposer un accompagnement et une formation aux utilisateurs potentiels. La présentation proposée dans le cadre du séminaire de l’Atelier Numérique de la MSH Val de Loire vise à faire connaître cette plate-forme, ses caractéristiques et son mode de fonctionnement afin d’en faire bénéficier le plus grand nombre et de susciter des évolutions en fonction des besoins des utilisateurs.


Vidéos