Aux marges du roman antique. Études sur la réception des « fringe novels »

  • Auteur :  Corinne Jouanno, Bernard Pouderon (éds)
  • Éditeur : Beauchesne Éditeur
  • Laboratoire : CESR
  • Date de publication : Avril 2018

Aux marges du roman antique a fleuri une constellation de textes, fictions biographiques, hagiographies romancées ou récits de voyages et d’aventures, qui ont pour commune particularité une forte composante fictionnelle. Souvent désignés sous la commode étiquette de fringe novels, ces écrits à l’identité générique indécise, gravitant à la croisée du roman et de l’histoire, de la littérature édifiante et du divertissement, ont connu une destinée parfois bien différente de celle des romans antiques, oubliés au Moyen Âge et redécouverts par les humanistes de la Renaissance. Ce sont les divers aspects de leur réception, de la Renaissance à l’époque moderne, que les auteurs des treize articles réunis dans le présent volume ont choisi d’explorer, en se demandant si les lecteurs du passé étaient sensibles à la dimension fictionnelle des fringe novels et percevaient les affinités qui, à nos yeux, relient ces différents textes. L’étude des traductions, adaptations ou réécritures auxquelles des fringe novels comme la Cyropédie de Xénophon, la Vie d’Ésope ou Barlaam et Joasaph ont donné lieu, celle des œuvres nouvelles que ces « romans de la marge » ont inspirées, l’analyse des commentaires, critiques ou polémiques qu’ils suscitèrent parfois, et le rôle qu’ils ont pu jouer dans la réflexion littéraire et les débats d’idées des temps modernes sont autant d’indices précieux aidant à mieux cerner la perception générique qui fut réservée à ce groupe d’écrits, le type de lecture auquel ils donnèrent lieu et le profit que leurs lecteurs en escomptaient.