Bourses d’aide à la formation et à la mobilité des doctorants – MSH Val de Loire 2019

Date : Du 14/01/2019 au 15/02/2019
Réponse attendue avant le :  15/02/2019

Dans le cadre du plan gouvernemental de soutien des sciences humaines et sociales (SHS), le Ministère de lʼEnseignement Supérieur, de la Recherche et de lʼInnovation (MESRI) a octroyé en 2018 une dotation exceptionnelle aux vingt-trois Maisons des sciences de l’homme, d’un montant global d’un million d’euros.

La MSH Val de Loire a décidé de consacrer une partie de cette somme à l’aide à la formation et à la mobilité des doctorants en Sciences Humaines et Sociales des universités d’Orléans et de Tours des laboratoires du périmètre de la MSH Val de Loire.

Ces bourses peuvent être utilisées pour (1) des frais d’inscription à des formations en France ou à l’étranger (winter/summer schools; training schools) ou (2) des aides à la mobilité permettant aux doctorants d’effectuer des analyses et des expérimentations de terrain ou (3) des aides aux formations à l’écriture d’une thèse ou (4) des aides à la publication.

Les bourses en question ne dépasseront pas les 500 € et un cofinancement du laboratoire d’appartenance est vivement souhaité.

Calendrier et modalités de candidature

Les dossiers (sur papier libre) comprendront un CV, un résumé de la thèse en cours de deux pages maximum, la description de formation envisagée (lieu, date, contenu, etc.) ou, des recherches à mener (lieu, dates, type de recherche, fonds à explorer, déroulé précis de la recherche in situ, etc.) ou, le cas échéant, la présentation de la publication envisagée.

Les dossiers devront parvenir par mail à Lydia SEABRA, secrétaire générale de la MSH au plus tard le 15 février 2019.

A noter que ce premier appel permettra d’attribuer 60% du montant global alloué à ces bourses. Un second appel sera lancé en avril 2019 et attribuera les 40% restants.

Les demandes devront être contresignées par le directeur de thèse et le directeur du laboratoire.

Lydia SEABRA, secrétaire générale de la MSH, et Laurence RAGEOT, coordinatrice de l’atelier numérique, sont à votre disposition pour vous accompagner dans la formulation de la réponse à cet appel.