REPORT – [Colloque] SEPage2020 : Enjeux contemporains de la viticulture. Permanence et recomposition des logiques professionnelles, institutionnelles et patrimoniales

Date : Du 17/06/2020 au 18/06/2020
Lieu : Tours
Réponse attendue avant le :  27/01/2020

Ce colloque sera reporté à l’automne 2020 (date à venir).

Dans le cadre de la clôture du programme de recherche intitulé Stratégies de transmission des exploitations et pratiques professionnelles en viticulture (SEPage) financé par la région Centre-Val de Loire (APR-IR), CITERES (UMR 7324) et le CETU-ETIcS organisent un colloque à l’Université de Tours qui se déroulera les 17 et 18 juin 2020 à la Villa Rabelais, en partenariat avec l’IEHCA, le Vinopôle et l’ARFV.

> Voir le site du colloque

Appel à communication

Le secteur viticole connaît depuis les années 1980 des transformations profondes qui questionnent le modèle historique de l’exploitation familiale caractéristique de l’agriculture en France.

En parallèle, la filière connaît des bouleversements organisationnels et techniques en lien avec les changements des modes de commercialisation et de consommation, ainsi que les effets du dérèglement climatique. L’objectif du colloque est de mettre en perspective différents niveaux d’observation, de l’exploitation au paysage viticole, en passant par la filière professionnelle.

Il s’agira de montrer les logiques professionnelles, institutionnelles et patrimoniales à l’œuvre dans le secteur vitivinicole, tout en mettant en évidence les configurations spécifiques, territoriales et familiales, de différentes zones viticoles françaises et étrangères.

Nous privilégions deux entrées – la famille d’un côté, les métiers de la filière de l’autre – qui permettent de saisir les différentes échelles d’action et de décision, ainsi que leur articulation, contribuant aux transformations et aux recompositions de la filière vitivinicole. Ces deux entrées s’inscrivent dans des configurations plus larges qu’il est nécessaire de prendre en compte.

Propositions de communication jusqu’au 27 janvier 2020.

> Consulter l’appel à communication