Texte et glose dans les Documenti d’Amore de Francesco da Barberino

Porteur de projet: 
Iolanda VENTURA, Pouvoir, Lettres, Normes (POLEN) - EA 4710
Partenaires: 

Centre d’Études en Civilisation, Langues et Lettres Étrangères (CECILLE)

Année de l'Appel à projet: 
2016

Le projet envisage de proposer une nouvelle lecture des Documenti d’Amore de Francesco da Barberino qui tient compte du texte et de l’ensemble des éléments paratextuels distribués tout au long du texte, notamment des gloses interlinéaires offrant une traduction latine du texte vernaculaire et des gloses marginales qui, à l’aide de sources scientifiques, encyclopédiques et juridiques, montrent le background intellectuel et culturel de l’auteur. La lecture intratextuelle et « interdisciplinaire » envisagée analysera, en utilisant les méthodologies de l’histoire de la littérature, de la culture juridique et des sciences, de la linguistique et de la paléographie, les rapports entre texte et gloses (et la fonction des gloses), entre latin et vernaculaire, et entre littérature et culture savante (en particulier, juridique et scientifique). Les informations recueillies à travers cette analyse innovante des Documenti d’Amore permettront d’entamer dans l’avenir, en partant de cette étude de cas, un projet de recherche plus large sur la nature et la fonction de la glose, du commentaire et de l’auto-commentaire d’auteur dans les textes littéraires. Le projet trouvera une première réalisation grâce à la constitution d’un groupe de travail composé de chercheurs français et étrangers spécialistes de littérature italienne, de linguistique, d’histoire des sciences et du droit réunis à l’occasion d’une journée d’études consacrée aux Documenti d’Amore prévue pour le printemps 2017 à Orléans.

Projet financé à hauteur de 3 000 €.