Monnaies, finances et métaux : recherches préliminaires sur l'introduction de nouveaux matériaux dans les monnayages antiques

Porteur de projet: 
Arnaud SUSPENE, Institut de Recherche sur les ArchéoMATériaux (IRAMAT) - UMR 5060
Partenaires: 

Centre Tourangeau d'Etude et d'Histoire des Sources (CeTHiS) - EA 6297

Année de l'Appel à projet: 
2012

Les monnayages antiques sont des monnayages métalliques. Ils mobilisent des allaiages des métaux différents qui composent des systèmes complexes. Cependant, le plurimétallisme que l'on observe dans la plupart des systèmes monétaires de l'Antiquité n'est que le résultat d'un processus complexe durant lequel un métal de référence, longtemps dominant dans la production du numéraire, a été complété par d'autres métaux ou alliages progressivement introduits. Le projet présenté par deux équipes pluridisciplinaires des universités de Tours, le CeTHiS et d'Orléans, le centre ernest-Babelon de l'IRAMAT, a pour objectif d'étudier plus précisément l'introduction de ces nouveaux matériaux monétaires en se focalisant sur les cas su bronze et de l'or, qui répondent à des objectifs financiers différents.

La perspective retenue est à la fois monétaire, économique et historiaque. Elle fait appel aux techniques de l'analyse élémentaire physico-chimique et de l'enquête anthropologique, selon les méthodes déjà appliquées ors du précédent projet "Monnaie et indentité" des dux mêmes laboratoires financé par le PRES en 2009-2011 : les travaux des séminaires tenus dans ce cadre ont été publiés dans le Revue Numismatique 2012 et aux Presses de l'université Laval (Canada).

Le soutien de la MSH Val de Loire permettra de financer des missions à l'étranger et d'organiser deux rencontres avant décembre 2012 afin de préparer le dépôt d'un projet ANR sur l'or et d'un Projet européen sur le bronze, ce dernier en partenariat avec l'université de Salonique.

 
00:00