Les femmes et la bible de la fin du Moyen-Âge à l'époque moderne

Auteur: 
Élise Boillet
Maria Teresa Ricci
Editeur: 
Honoré Champion
Laboratoire: 
Date de publication: 
Mars 2017

Le sujet du rapport entre les femmes et la Bible croise deux questions historiographiques majeures, d’un intérêt vivant pour notre monde contemporain, à savoir le discours concernant les femmes et la référence au texte et à l’autorité de la Bible. Les femmes de la première modernité se confrontèrent au texte biblique en le lisant, le copiant, le réécrivant et l’interprétant. Ces pratiques d’appropriation se trouvèrent ainsi au cœur de débats socio-culturels parmi les plus marquants de la Renaissance, notamment la dignité de la femme et l’accès à la Bible pour tous. Dans une période non restreinte au cadre délimité par la Réforme et la Contre- Réforme, les études réunies ici concernent l’Italie, la France et l’Angleterre, trois aires distinctes mais travaillées de transferts culturels définissant un espace commun de circulation. Il s’agit d’études générales, riches d’indications sociologiques, aussi bien que d’études spécifiques, centrées sur une figure à la fois singulière et représentative, voire influente. Entre tendances communes et situations propres, elles invitent à progresser dans la voie de rapprochements géographiques et temporels qui permettent d’affiner la compréhension de réalités et d’évolutions historiques complexes.

Textes réunis par Élise Boillet, chargée de recherche CNRS au CESR de Tours, et Maria Teresa Ricci, enseignante à l’Université François-Rabelais de Tours et chercheur associée au CESR.