La numérisation des manuscrits médiévaux et les Digital Humanities

Date: 
9 Avril 2015
Intervenant(s): 
Gilles KAGAN, responsable du services images à l’Institut de recherche et d’histoire des textes (IRHT-UPR 841)
Cyril MASSET, responsable du Pôle numérique et responsable du service Développement et interopérabilité à l’Institut de recherche et d’histoire des textes (IRHT-UPR 841)
Véronique TREMAULT, chargée de mission auprès des bibliothèques à l’Institut de recherche et d’histoire des textes (IRHT-UPR 841)

L’exposé porte sur :

  • Une présentation des programmes de reproduction des manuscrits médiévaux des bibliothèques de France et sur les ressources électroniques que l’IRHT met à disposition de la communauté scientifique et d’un large public (la base Medium qui réunit plus de 63000 reproductions intégrales de manuscrits provenant des bibliothèques françaises et du monde entier, la Bibliothèque Virtuelle des Manuscrits Médiévaux, les bases scientifiques comme Jonas, Initiale ou Pinakes).
  • Les partenariats institutionnels mis en place pour la réalisation de ces programmes et les modes organisationnels de l’unité (présentation des composantes du Pôle numérique de l’IRHT)
  • Les techniques de numérisation utilisées pour reproduire ces sources anciennes (manuscrits, incunables, imprimés, etc.) et la dématérialisation des microfilms, les modes opératoires ainsi que les protocoles liés aux traitements des images et des métadonnées en vue de les rendre accessibles sur le web.

La base de données MEDIUM (une des premières créées à l’IRHT et la première qui y a été mise en ligne) est un répertoire des manuscrits destiné à faciliter le libre accès à toutes ces ressources. Conformément à l’option qui privilégie aujourd’hui l’interopérabilité, MEDIUM a évolué pour devenir pivot d’un ensemble de bases de données scientifiques en lien les unes avec les autres.
La mise en place de ces systèmes d’informations vers le web de données est une politique très forte de l’unité qui n’aurait pu voir le jour sans le concours des ingénieurs et développeurs du Pôle numérique de l’IRHT. L’utilisation de ces nouvelles technologies et la mise en place d’un cluster de données en collaboration avec l’équipex Biblissima offrent pour la communauté scientifique des médiévistes un cadre innovant, ouvert sur l’extérieur dans lequel chercheurs et ITA travaillent en complémentarité et en réseau (programme européen COST).

 
00:00
 
00:00