16ème colloque MSFS “Mobilités spatiales, méthodologies de collecte, d’analyse et de traitement”

Date : Du 08/11/2018 au 09/11/2018
Lieu : Université de Tours, UFR de Droit, sciences économiques et sociales
Réponse attendue avant le :  15/05/2018

Soucieux de décrire le “mobility turn” (Urry, 2008) ou les formes “d’une société à individus mobiles”, les travaux sur les mobilités spatiales se sont multipliés ces deux dernières décennies.

A travers l’analyse et l’explicitation des méthodologies (de collecte, d’analyse et de traitement des données de la recherche) développées dans les recherches sur les mobilités spatiales, nous souhaitons au cours de ce 16ème colloque du GT Mobilités Spatiales, Fluidité Sociale, réinterroger les cadres théoriques et épistémologiques dans lesquels les chercheurs inscrivent leurs recherches. En reprenant les termes de S. Duchesne (2017 : 4), alors que dans les publications “les sections de méthodes montrent ordinairement l’échafaudage qui a permis d’aboutir à des résultats, nous cherchons plutôt à rendre compte de la construction de l’échafaudage”. Au-delà d’une simple description et d’une approche technique des méthodes employées, nous souhaitons encourager les chercheurs à expliciter leurs choix, leurs démarches ou encore leurs outils et la manière dont ceux-ci s’inscrivent dans leur recherche.
Pourquoi avoir recours à telle approche ou telle méthodologie ? Quel questionnement théorique permet-elle de nourrir ? Quelles questions permet-elle de documenter ? Comment s’assurer que la méthodologie choisie est pertinente au vu de la question posée ? Enfin, à quelle(s) conception(s) de la mobilité cette méthode renvoie-t-elle ? Alors que les chercheurs travaillant sur les mobilités spatiales sont issus de disciplines, de cultures et de formations méthodologiques diverses et parfois très éloignées les unes des autres (du statisticien travaillant à partir d’enregistrements GPS au sociologue coutumier des entretiens semi-directifs ou du travail ethnographique), ils travaillent pourtant sur un objet a priori commun, le fait mobilitaire. Dès lors, comment se (faire) comprendre ? Comment assurer une “cohérence” dans le champ des mobilités ? Comment faire jouer les complémentarités ?

En faisant émerger et dialoguer différentes réponses à ces questions, ce colloque entend participer à la structuration du champ de recherches sur la mobilité. Il est organisé par l’UMR CITERES dans le cadre du programme de recherche “Mutualisation et méta-analyse de corpus qualitatifs sur les mobilités quotidiennes dans les territoires dépendants de l’automobile” financé et suivi scientifiquement par le Forum Vies Mobiles, institut de recherche financé par la SNCF.

Informations et programme complet sur le site du colloque : https://msfs2018.sciencesconf.org

Appel à communication

Ce colloque s’adresse aux chercheurs en sciences humaines et sociales travaillant sur les questions de mobilité spatiale. Les doctorants et jeunes docteurs sont fortement encouragés à proposer une communication et venir participer aux échanges durant le colloque.
Les propositions de communication sont à soumettre avant le 15 mai 2018 sur le site web du colloque à la page « Soumettre une contribution ». Les propositions sont attendues sous forme de résumés jusque 3.000 signes (espaces compris), en français ou anglais. Devront également figurer un titre, 3 à 5 mots clés, et une bibliographie de 5 à 10 références maximum. Les résumés devront être anonymes (ne pas indiquer le nom, prénom, affiliation de l’(ou des) auteur(s) dans le résumé).

Télécharger l’appel à communication.

Inscriptions

Inscriptions en ligne