La politique macroéconomique dans un contexte de crises financières récurrentes et de dette publique

Porteur de projet :
Grégory LEVIEUGE, Laboratoire d’Économie d’Orléans (LEO) – UMR 7322

Partenaires :
Groupe d’Études et de Recherches sur le Coopération internationale et européenne (GERCIE) – EA 2110

Année de l’Appel à projet :
2012

Dans un contexte de crises financières récurrentes, alors qu’aujourd’hui l’efficacité des mesures (y compris « non conventionnelles ») de politiques monétaires fait débat, et que les marges de manœuvre de la politique budgétaire sont contraintes par une dette publique élevée, ce projet de recherche vise à analyser les problèmes de coordination des politiques économiques, tant sur le plan interne (policy-mix) qu’externe (coordination entre pays). Nous proposons de réunir des économistes du LEO (université d’Orléans) et du GERCIE (université de Tours), compétents sur ce thème, pour l’aborder suivant deux angles d’analyse.

Il s’agira d’une part d’évaluer l’efficacité du policy-mix dans le contexte susmentionné. Concrètement, dans une perspective de court terme, cette évaluation passera par la modélisation et l’analyse des effets de la politique budgétaire de court terme, cette évaluation passera par la modélisation et l’analyse des effets de la politique budgétaire dans une situation de stress financier (eu égard au comportement donné ou souhaité de la banque centrale). Dans une perspective de plus long terme, il nous apparaît nécessaire d’adjoindre aux modèles existants un niveau d’endettement public très persistant, voire permanent, afin d’en déduire les effets, et l’orientation alors souhaitable de la politique monétaire. D’autre part, nous projetons d’analyser la question de la coordination des politiques entre pays appartenant à une zone monétaire structurellement hétérogène (telle que la zone euro). Ce dernier point s’appuiera sur un modèle multi-pays avec hétérogénéité financière, afin d’aboutir à des conclusions normatives quant aux politiques macroéconomiques à suivre.